Vatinel Christophe – Boutigny-essonne

Et de 6 participations, avec cette édition 2012 bien entendu trop courte. La magie opère toujours, comme au premier jour de la première Corsica où je me suis élancé sur cette plage de sable du Cap Corse avant de finir, 20 kilomètres plus de maquis loin, par un bain de jouvence dans l’eau délicieusement transparente de Centuri. Cette année, lors de la deuxième et sublime étape qui relie Campomoro à Pianotolli, je m’imaginais que l’au-delà ressemblait certainement à cet instant que je vivais en courant. Une lumière extraordinaire, des paysages d’une pureté incroyable, un soleil chaud, des senteurs exquises, des sourires croisés au milieu de nul part, le bruit de l’eau, des amitiés sincères et des perles de sueurs en guise de larmes de bonheur. Merci à tous ceux qui nous permettent de vivre ce morceau de paradis, à toutes celles et ceux qui sont venus la courir, et à l’année prochaine.